YUKON Episode 1.

C’est le 13 Juillet au soir que nous entrons dans la province du Yukon (Canada). Pour nous c’est l’antichambre de l’Alaska. Nous dormons à Watson Lake. A partir de là nous allons rester sur la route nommée « Alaska Highway » qui va nous amener jusqu’à Fairbanks.

A Watson Lake, des centaines de panneaux du monde entier posés sur des poteaux créent comme une allégorie à la route.
Il est beau ce drapeau !

Il n’y a qu’une seule grande ville (Whitehorse) sur ce parcours de 1300 km que nous allons faire en 4 jours. Sinon ce sont de petits bourgs ou des lieux-dits. Il n’y a pas foule sur cette route : des motards en BMW GS de location ou autres gros trails, des camping-cars de toutes tailles, quelques voitures et des engins de chantier car cette route subit visiblement beaucoup les rigueurs de l’hiver (- 40° possible). Il y a beaucoup de tronçons en réfection sur lesquels les motos souffrent : graviers et terre mouillée nous les pourrissent littéralement. Mais l’important c’est que nous en prenons plein les yeux : c’est géant, c’est sauvage, c’est sans fin. Nous sommes vraiment dans ce que nous voulions voir.

Toute sale à cause des travaux.

Le 14 Juillet (on a carrément oublié ce qu’est le 14 Juillet en France) nous allons jusqu’à Whitehorse et le 15 Juillet nous trouvons une chambre dans un motel-station-restaurant à Destruction Bay au bord d’un lac, hameau qui tire son nom de la destruction par une grosse tempête du camp installé là par l’armée canadienne pour la fabrication de cette sacrée route. On peut faire 200 km sans voir de lieu habité, donc quand un café ou une station service pointe le bout de son nez, on s’arrête, on boit un coup ou on mange (même si c’est pas l’heure) et on taille la causette avec tous ceux qui sont là.

Si vous cherchez sur Google Earth, vous allez le trouver ce café près de Haynes Junction.
La façade du café ci-dessous.
Là il y avait : 2 Triglides + remorques (dont un bleu au fond), nos amis Steve te Howard (Electra noire), un couple d’Argentins (trail Kawa qui fait le plein) parti depuis 18 mois, un side BMW + Ural (ci-dessous) et nous.
Pépère avec sa vieille GS qu’il a lui-même attelé : c’est un foutoir pas possible : 2 roues sur le coffre, des sacoches de toutes sortes partout, un bas de carénage fait avec plusieurs couches de gros scotch bardé de pin’s. Et il avait perdu ses clefs que tout le monde a cherchées et qui étaient dans sa sacoche en aluminium……
Jean adore les ours.
Pierre préfère le Caribou en burger.
Notre ami Dodge.
En attendant l’ouverture de la route par le gars au panneau Stop au fond à gauche, on tape la bavette avec un gars en Goldwing + remorque élégante.

19 commentaires

    1. Salut les riders 👍
      Super paysages de carte postale, c’est magnifique !!! Merci beaucoup pour ce beau cadeau , c’est vraiment .,….,…….. j’ai pas de mots pour cela ?!! A part dire merci ✌👍🇨🇦 j’ai hâte de voir la suite.
      A bientôt Soyez prudent à plus sur la route.

      J'aime

  1. Salut Jeannot
    Manger du saumon vers l alaska il paraît que c est le meilleur
    Bises de la famille inclus Philou et margaux qui sont à vicq pour aider à la ferme
    et coucou à pierre

    J'aime

  2. Bonjour,
    Ah les grands espaces c’est ce qu’il y a de plus beau en amérique du Nord.
    Merci encore de ces magnifiques photos et récits.
    Bonne route les gars

    J'aime

  3. Ouf, là, on peut dire que l’aventure c’est l’aventure……!!!!! 😉😉😉 Chauds les marrons, chauds…… Il ne fait pas bon tomber en rade sur ce coup là sinon il faut espérer que l’ours ou le caribou s’y connaissent en mécanique !!!!!!
    Allez bon courage à vous deux et continuez à nous faire rêver 😊😊😊😊✌🏻✌🏻✌🏻✌🏻

    J'aime

  4. Merci Pierre et Jean pour ces photos qui me transportent vers mon rêve de jeunesse. Contrées sauvages routes interminable nables, faunes et flores comle je les aime, maisons nichées au milieu de lieux improbables. J’aurai tan aimé dans ton panier Pierre pour cette partie du voyage. Le Yukon et l’Alaska bientôt, c’est mythique pour moi. J’espère que vous rencontrerez des inuit pas trop américanisés. Take care Bikers et au prochain épisode…

    J'aime

  5. On sent que vous n’êtes pas loin de toucher le Graal, votre Graal…et qui devient un peu le nôtre par vos comptes renous, parce que:M….,qu’est ce que c’est beau!Et puis les rencontres avec d’autres aventuriers,c’est sympa et enrichissant!Au cas où vous vous égareriez dans ces immensités,vos téléphones passent partout?Vous devez déclarer votre trajet quelque part?
    « Dodge »a un regard….énigmatique !
    Et la foule en délire scande: »L’épisode 2,L’épisode 2,L’épisode 2… »

    J'aime

  6. La vieille GS est fabuleuse surtout les rustines et les roues de secours flanquées à l’arrière.
    Un petit rien pour un immense souvenir.
    Respect au couple argentin, 18 mois de road trip c’est sensationnel.
    Et encore merci pour toutes ces émotions.
    A bientôt pour l’épisode 2…

    J'aime

  7. Ça touche au but,c’est grandiose,mais on doit se sentir un peu seul dans une telle immensité,continuaient à nous faire rêver,me tarde de te revoir pierre,pour toutes les histoires,à très bientôt

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s