ALBERTA.

Qu’avons-nous fait depuis le 1er Juillet ?

Nous avons fait une étape à Eureka tout près de la frontière canadienne après avoir traversé le Montana. Dans cet état on voit aussi bien des étendues sans fin d’herbe à bisons que de jolies montagnes boisées où la route suit une petite rivière. C’est très divers et peu peuplé. La frontière canadienne se franchit sans complications.

Ne pas se fier au ciel bleu… trouvez l’indice qui sèche.
Chalet à Eureka dans le Montana.

Une journée complète sous la pluie et dans le froid nous amène à Calgary où nous restons 3 jours. En plus du rodéo nous passons du temps à la concession Calgary Harley-Dvaidson pour faire réviser nos motos. Belle grosse concession. L’accueil y est professionnel et sympathique et nous avons le temps d’échanger avec des membres du Chapter local qui organise un breakfast « Stampede » sur le parking et avec des motards que nos équipages intriguent.

En attente…
Avec les 2 réceptionnaires de l’atelier.
Un type sympa avec qui j’ai fait la causette.

Puis nous prenons la Trans-Canadienne pour faire étape à Jasper (Alberta). La route suit la vallée de la rivière Saskatchewan, vallée très large surplombée par des sommets enneigés et de magnifiques glaciers. Ceux qui sont passionné(e)s par les mouvements des plaques tectoniques doivent absolument prévoir un voyage par ici un jour (suivez mon regard Ghislaine).Malheureusement de nombreux nuages nous empêchent souvent de voir le spectacle dans son ensemble, mais c’est mieux que ce qui nous attend.

La rivière Saskatchewan.
L’eau est réellement couleur émeraude
Columbia Icefield.

Le 9 Juillet nous allons de Jasper à Prince George (Colombie Britannique) et de nouveau la météo n’est pas avec nous, nous roulons dans les nuages et la pluie. Là aussi beaucoup de regrets car les paysages sont certainement magnifiques. Nous restons le 10 Juillet à Prince George pour faire changer certains pneus sur les motos de façon à finir le voyage sans souci de ce côté-là. C’est une concession à l’ancienne où l’atelier est trop petit ce qui fait qu’il y a une tente dans la cour avec un pont pour les interventions rapides comme les nôtres. Mais là aussi l’accueil est très chaleureux et nous échangeons avec un groupe de bikers de Toronto qui font un tour dans les Rocheuses avec leur concessionnaire fraîchement retraité (c’est aussi son fils qui a pris la relève). Et en plus il pleut beaucoup ce jour là.

Les connaisseurs apprécieront le système de levage : simple et efficace.
L’atelier « annexe » et la pluie….

Tout le monde nous met en garde contre la faune sauvage sur la route, mais pour le moment nous n’avons vu que 2 ours et quelques cervidés qui tous étaient bien tranquillement à 5 ou 8 mètres du bord de la route.

15 commentaires

  1. Salut les bikers
    Pour la combinaison de pluie au séchage, trop simple!
    Attention à votre santé, du chaud au froid en passant par l’humidité dans la même journée, y’a des risques !
    Nous ne sommes pas inquiets, une rincée de Caribou et hop !
    Toujours aussi magique ce continent !
    Bonne route ,

    J'aime

  2. Dommage que le temps ne soit pas au beau fixe mais malheureusement cela fait aussi partie des voyages et puis vous allez vers le Nooooord comme disait Galabru !!!!!! Allez courage, le soleil va revenir j’en suis certain. Je constate que les rencontres sont toujours aussi sympathiques. Bonne route pour la suite. Ride safe !!!!!

    J'aime

  3. Merci pour les récits/reportages qui nous font tous voyager!
    En effet: attention aux animaux sur la route.
    3 categories bien connues des voyages dans nos pays Scandinaves:
    1) Les bestioles « simplement » sur la route sont ceux que l’ont aperçoit plus facilement a temps.
    2) La bête en bordure de route qui décide de traverser au pire moment pour nous = Pas Bon.
    3) L’animal sous 2) qui, une fois la traversée quasi complétée, fait demi-tour pour revenir sur ses pas = Sueurs Froides.
    Stay safe,
    Bonne route,
    Dick

    J'aime

    1. Salut les riders 👍
      Je vois que la pluie et le froid vous accompagnent !.☔🌦 Malgré cela vous traversez un joli continent, j’adore ce paysage sauvage qu’est la vallée de la rivière Saskatchewan avec ces glaciers et neige éternelle c’est vraiment magique. La photo pour moi qui dégage quelques chose c’est celle des side – cars devant le glacier Columbia lcefield, c’est vraiment top!✌beau cliché pour le souvenir !. Les motos prennent de la valeurs comme leurs pilotes et on pourra dire ils l’ont fait !! 👍👍🇺🇸.
      Encore merci pour ce travail de partage que vous nous faite au quotidien depuis le début .
      Je pense que la chaise suffira pas à sécher le blouson !! Dur dur . Merci à vous deux super reportage à bientôt sur la route qui j’espère avec moins de pluie ☔🇺🇸🌤🇫🇷 soyez vigilants prudence à vous

      J'aime

    2. Nous ne roulons pas vite : 82 à 86 km/h pour avoir le temps de freiner si nécessaire et pour profiter des paysages (quand les nuages nous l’autorisent !). Tout le monde nous double et pourtant jamais aucune réaction d’agacement, c’est très agréable.

      J'aime

    3. Nous ne roulons pas vite : 82 à 86 km/h pour avoir le temps de freiner si nécessaire et pour profiter des paysages (quand les nuages nous l’autorisent !). Tout le monde nous double et pourtant jamais aucune réaction d’agacement, c’est très agréable.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s